Étiquette : colloque

Appel de communications ADMÉE-Canada 2020

42e session d’études de lAssociation pour le développement des méthodologies d’évaluation en éducation

Communications orales | Mon projet en 180 secondes | Symposiums

Détails et formulaires de soumission :
www.admee2020.ca

Date limite : 1er mai 2020

42e session d’études de l’Association pour le développement des méthodologies d’évaluation en éducation

« Le renouveau a toujours été d’abord un retour aux sources. » (Gary, 1967)

Au-delà des différences qui semblent opposer les diverses pratiques régies par les méthodologies de l’évaluation et de la mesure, bien plus de préoccupations et d’intérêts unissent les chercheurs et les praticiens qui se retrouvent à l’ADMEE qu’il ne se trouve d’enjeux pour les séparer. Qu’il s’agisse de domaines tels l’évaluation des apprentissages en contexte scolaire, en langues étrangères ou en pédagogie médicale, ou alors de pratiques méthodologiques qualitatives ou quantitatives, tous ont en commun certains questionnements épistémologiques, une démarche évaluative dont les étapes sont les mêmes peu importe le contexte ou les outils et un souci de la pertinence scientifique et sociale. C’est ainsi que, au cours des dernières années, les sessions d’études de l’ADMEE-Canada ont été le théâtre de présentations abordant une impressionnante variété de sujets et contextes débordant largement les thèmes annoncés. Or, les sources communes à toutes ces présentations se ramènent à des questions de base que nous nous posons tous : « Pourquoi voulons-nous évaluer ou mesurer? » « Quelles informations recueillerons-nous pour ce faire? »  « Quelles actions poserons-nous avec les informations recueillies? ». Cela explique que, plus de quarante ans après sa fondation, l’ADMEE-Canada a su se renouveler et grandement élargir ses perspectives.

Nous désirons donc, dans le cadre champêtre du Manoir Rouville-Campbell, à Mont-Saint-Hilaire, célébrer un retour aux sources en mettant de l’avant le foisonnement des intérêts et pratiques de tous et chacun, quels que soient les domaines, les champs de pratique ou les instruments utilisés pour évaluer. Nous invitons toutes les personnes intéressées à l’évaluation ou à la mesure à soumettre une proposition de communication orale, de présentation éclair en 180 secondes ou de symposium. La date limite pour soumettre une proposition est le 1er mai 2020.

Le comité organisateur de l’Université de Montréal,

Christophe Chénier

Sébastien Béland

Nathalie Loye

Invitation au 11 colloque Méthodes quantitatives en sciences humaines (MQSH)

Il nous fait plaisir de lance l’appel de communications pour le 11e Colloque MQSH qui aura lieu le vendredi 7 juin 2019 dans la ville de Québec. Dans le cadre de cette 11e édition, c’est sous l’angle des perspectives d’avenir que se réuniront les chercheurs et les étudiants intéressés par les méthodes quantitatives. La popularité grandissante de la science des données soulève des questions sur les développements futurs de la recherche quantitative en sciences humaines. Valorisant une approche scientifique multidisciplinaire, une grande place sera laissée aux échanges. En plus de communications orales de 30 minutes (+ période de questions de 15 min.), des présentations par affiche, par un étudiant (seul ou en équipe), seront aussi au programme.

Les propositions de communication d’un type ou l’autre dans le cadre de la 11e édition du colloque devront s’inscrire dans l’un des grands thèmes suivants :

  1. La diversité des méthodes quantitatives applicables en sciences humaines : pratiques nouvelles ou novatrices provenant de différentes disciplines
  2. Défis liés à l’enseignement des méthodes quantitatives en sciences humaines
  3. Points de vue critique sur des méthodes quantitatives en sciences humaines

Nous incitons les professeurs rejoints par cette invitation à la transmettre à leurs collègues potentiellement intéressés de même qu’à leurs étudiants des cycles supérieurs.

 

Communication orale Affiche
Durée : 45 minutes

Présentation : 30 min.

Période de questions : 15 min.

Présentation sur l’heure du dîner

Format conventionnel :

25 pouces X 35 pouces

 

Envoi des propositions de communication :

Compléter le formulaire d’inscription et l’envoyer par courriel à Pierre-Luc Yao à l’adresse mqsh2019@gmail.com au plus tard vendredi le 10 mai 2019.

Comité organisateur MQSH 2019

La mesure et l’évaluation des apprentissages face à la montée des inégalités: l’innovation pour l’inclusion

(English below)

Colloque – Association mondiale des sciences de l’éducation  (AMSE-AMCE-WAER) du 4 au 8  juin 2018, Suceava, Roumanie

DATE LIMITE : 22 SEPTEMBRE 2017. Proposition de communication.

 La mondialisation est un phénomène en plein essor qui provoque de nombreux changements dans les sociétés modernes. Les échanges de biens et de services à l’échelle planétaire génèrent des interactions économiques complexes entre les pays. À cela s’ajoutent l’intensification du flux migratoire, l’augmentation de la diversité ethnoculturelle de la population scolaire et l’évolution rapide du numérique comme caractéristiques incontournables du monde contemporain. Ce nouvel ordre mondial ne survient pas sans un effet néfaste : la montée des inégalités sociales et scolaires.

Dans le monde de l’éducation, et plus spécifiquement dans le domaine de la mesure et de l’évaluation des apprentissages, il devient impératif de s’interroger sur les différentes pratiques visant à réduire les inégalités et cela, dans tous les ordres d’enseignement. Dans ce contexte, l’innovation des pratiques de mesure et d’évaluation, le processus d’accommodement, de différenciation et d’adaptation en évaluation, ainsi que la révision permanente des modes, des méthodes et des dispositifs de mesure et d’évaluation sont au cœur des réflexions sur le développement d’une éducation inclusive et équitable.

L’objectif principal de la présente proposition de colloque est donc de promouvoir des échanges et de susciter des débats autour de travaux portant sur la mesure et l’évaluation, dans un contexte d’innovation favorisant l’inclusion, tout en tenant compte du caractère transversal des domaines spécifiques de formation (didactiques disciplinaires, sciences de la santé, etc.).

Les participants sont invités à présenter des communications qui abordent le domaine de l’évaluation et qui répondent à l’une ou l’autre des questions suivantes :

  • Quels sont les enjeux de la pratique évaluative compte tenu de la montée des diversités ainsi que des inégalités?
  • Quelle est la place de la mesure et de l’évaluation au sein des établissements inclusifs?
  • Quels sont les défis d’une pratique évaluative innovante dans un contexte d’inclusion?
  • Comment tenir compte d’une pratique évaluative inclusive face à l’hétérogénéité des élèves?
  • Quelles sont les fondements, théories ou études empiriques sur lesquels pourraient s’appuyer les pratiques évaluatives inclusives?

Le fait d’apporter un éclairage à ces questions permettra de partager de nouvelles connaissances qui émanent des recherches menées dans différents contextes culturels et géographiques, et de mettre en évidence leurs apports et leurs limites pour la compréhension d’un aspect incontournable de la tâche enseignante : l’acte de mesurer et d’évaluer en tenant compte d’un apprentissage inclusif.

Une dizaine de communications sont prévues pour ce colloque d’une journée. Chaque communication durera vingt minutes et sera  suivie d’une période d’échanges de dix minutes. Les communications peuvent se faire en français ou en anglais. À la fin des présentations, une table ronde incluant la participation de l’ensemble des présentateurs est prévue. Cette table ronde permettra aux participants d’approfondir certains aspects abordés au cours de la journée.

Nous vous prions de nous faire parvenir votre proposition de communication au plus tard le 22 septembre en incluant vos coordonnées (nom et prénom, institution d’attache, courriel, téléphone, etc.), le titre de la proposition, un résumé court de 300 mots, un résumé long d’un maximum de 1 000 mots (présentant la problématisation, le cadre conceptuel, les démarches et les apports) et trois mots-clés. Vous trouverez ci-joint le formulaire pour l’envoi de votre proposition. Nous vous demandons d’envoyer votre proposition à Carla Barroso da Costa (barroso_da_costa.carla@uqam.ca).

À la suite du colloque, les intervenants seront officiellement invités à transmettre le texte de leur communication, sous forme d’article scientifique, en suivant les normes de la revue Mesure et Évaluation en Éducation. Les articles seront soumis à une évaluation externe, en vue de la publication d’un numéro thématique au cours de l’année 2019. Les informations détaillées seront fournies lors de l’invitation.

Au plaisir de vous voir à Suceava, en Roumanie!

 

Carla Barroso da Costa

Université du Québec à Montréal

Barroso_da_costa.carla@uqam.ca

 

 

Anderson Araújo-Oliveira

Université du Québec à Montréal

araujo-oliveira.anderson@uqam.ca

 

Diane Leduc

Université du Québec à Montréal

Leduc.diane@uqam.ca

 

Cristiano Mauro Assis Gomes

Universidade Federal de Minas Gerais

cristianogomes@ufmg.br

 

Micheline-Johanne Durand

Université de Montréal

mj.durand@umontreal.ca


Measurement and Assessment of Learning in the Face of Rising Inequality : Innovation for Inclusion

Symposium – World Association for Educational Research (AMSE-AMCE-WAER)

June 4-8, 2018, Suceava, Romania

DEADLINE: SEPTEMBER 22, 2017. Submit a paper.

Globalization is a phenomenon in full swing producing manifold changes in mainstream modern society. The exchange of goods and services in a global sphere is creating complex economic interactions between countries. To that, add escalating migration, an increase in the ethnocultural diversity of the student population, and the rapid evolution of information and communication technologies as the inescapable features of today’s world. This current world order has not emerged without an adverse effect: the rise of social and educational inequality.

In the world of education and, more specifically, the measurement and assessment of learning, it has become essential to reflect on the various practices directed at reducing inequality and to do so across all levels of teaching. In this context, innovation in measurement and assessment practices, the process of accommodation, differentiation and adaptation in assessment, as well as the continuous review of the procedures, methods, and tools of measurement and assessment are at the heart of discussions around developing inclusive and equitable education.

So the primary goal of this symposium proposal is to encourage exchanges and to generate debate around work in the field of measurement and assessment in a context of innovation toward inclusion, taking into account the broad scope of specific areas of training (didactics, health sciences, etc.)

Participants are therefore invited to submit papers that deal with the subject of assessment using one or more of the following themes:

  • What are the issues for assessment practices faced with mounting inequality and diversity?
  • What role does measurement and assessment play in inclusive institutions?
  • What are the challenges for innovative assessment practices faced with mounting inequality?
  • How can we address inclusive assessment practices given increasing student diversity?
  • Which assessment practices reinforce inequalities or, instead, denounce and deconstruct them?

By shedding some light on these questions, we can share new knowledge coming out of research conducted in different cultural and geographical contexts, as well as highlight its contributions and limitations in understanding the vital role of the teaching task: measurement and assessment combined with inclusive learning.

About ten papers will be presented for this one-day symposium. Each presentation will be allocated twenty minutes followed by ten minutes for discussion. Papers may be delivered in French or in English. At the end of the presentations, a round table including all presenters is planned. This round table will give participants the chance to further explore certain issues discussed during the day.

Please send us your proposal no later than September 22 with your contact information (full name, home institution, email, telephone number, etc.), the title of your proposal, a 300-word abstract, a maximum 1,000-word summary (presenting the problematisation, conceptual framework, methodologies and outcomes) and three keywords. The application form for your proposal is attached. We ask you to send your proposal to Carla Barroso da Costa (barroso_da_costa.carla@uqam.ca).

Following the symposium, speakers will be invited officially to send the text of their presentation, in the form of a scholarly article, to the organizers of the symposium, in keeping with the guidelines of the journal Mesure et Évaluation en Éducation. Articles will be submitted for external review for publication in a thematic issue in 2019. Detailed information will be provided in the invitation.

See you in Suceava, Romania!

 

Carla Barroso da Costa

Université du Québec à Montréal

Barroso_da_costa.carla@uqam.ca

 

 

Anderson Araújo-Oliveira

Université du Québec à Montréal

araujo-oliveira.anderson@uqam.ca

 

Diane Leduc

Université du Québec à Montréal

Leduc.diane@uqam.ca

 

Cristiano Mauro Assis Gomes

Universidade Federal de Minas Gerais

cristianogomes@ufmg.br

 

Micheline-Johanne Durand

Université de Montréal

mj.durand@umontreal.ca