Catégorie : Annonce

Nouveau projet de recherche: conception et développement, à partir de la danse, d’une méthode d’évaluation des compétences non techniques en réanimation néonatale

Ce projet vise le développement d’une nouvelle approche méthodologique basée sur la danse pour décrire, enseigner et évaluer les compétences non techniques des équipes de réanimation en néonatologie. Les savoirs scientifiques et les connaissances techniques font l’objet de descriptions  fines et de grilles d’analyse validées et connues. Toutefois, de tels outils n’existent pas pour l’étude des compétences non techniques qui sont pourtant cruciales dans les situations de soins aigus pour assurer la fluidité, la rapidité et la sécurité des interventions et pour mieux gérer la situation et le stress des soignants et non-soignants en présence. Un sondage interne réalisé au cours de l’été 2019 (n = 125) en néonatologie au CHU Sainte-Justine montre que plus de la moitié des répondants ressentent fortement le besoin de formations en lien avec les compétences non techniques (leadership, communication dans l’équipe et avec les parents présents, contrôle du stress, contrôle des risques, etc.). Dans le contexte du déploiement de nouvelles interventions éducatives sous la forme de simulations in situ réalisées à l’unité de néonatologie au CHU Sainte-Justine, nous cherchons à développer de nouveaux outils scientifiques bien adaptés aux objectifs liés aux compétences non techniques. Les trois codirecteurs ont fait converger leurs expertises en médecine, éducation et sociologie pour cocréer de nouveaux modèles et ont recruté une cochercheuse en danse. Avec cette dernière, nous voulons développer de nouveaux outils et des méthodes innovantes pour capter et analyser scientifiquement les actions liées aux compétences non techniques en adaptant la méthode d’analyse du mouvement « Laban Movement Analysis » incluant la technique « Labanotation ». Des tests préliminaires réalisés au cours de la dernière année se sont révélés très prometteurs. Des tests de prototype systématisés seront réalisés pendant une année à l’occasion de 25 activités de simulation in situ réalisées dans la chambre de simulation équipée (caméras, régie, mannequin haute-fidélité, etc.). Les enregistrements vidéo seront codés à l’aide de grilles de saisie et de catégorisation des données qui évolueront au fil du développement du projet. L’approche méthodologique et les outils qui seront ainsi produits serviront à améliorer la formation des professionnels impliqués dans ces événements aigus de réanimation, à mieux évaluer leurs compétences non techniques en continu, et éventuellement à améliorer la performance et les résultats des interventions réelles en néonatologie (survie, contrôle des risques).

Voir le projet sur le site des FRQSC

Événement: Et si la formation à distance nous permettait de repenser nos évaluations ?

Dans la dernière année, les enseignant·es ont dû adapter leurs enseignements à la formation à distance. Parmi les préoccupations formulées en enseignement postsecondaire, la question des évaluations est centrale. Tandis que plusieurs articles de presse ont fait état des défis relatifs à l’intégrité académique (surveillance d’examens, plagiat, etc.), le contexte nous oblige à formuler des réponses technologiquement simples et efficaces à mettre en œuvre, tout en assurant l’équité, la sécurité juridique et la transparence pour tous les acteur·trices (García-Peñalvo et al., 2020). Pour aider les enseignant·es dans ce dossier, le S&F Show du 3 décembre permettra de discuter de l’adaptation des évaluations à la formation à distance en prenant un pas de recul aussi utile que nécessaire.

PANELISTES

Nathalie Loye, Professeure titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation (Département d’administration et fondements de l’éducation)

Enseignante-témoin : Chantal Bemeur, Professeure agrégée à la Faculté de médecine (Département de nutrition)

Et la participation de : Sébastien Béland, Professeur agrégé à la Faculté des sciences de l’éducation (Département d’administration et fondements de l’éducation)

Christophe Chénier, Professeur adjoint à la Faculté des sciences de l’éducation (Département d’administration et fondements de l’éducation)

Animateurs : Florent Michelot et Sébastien Arel, conseillers pédagogiques au Centre de pédagogie universitaire (Université de Montréal)

AXES

  • Adapter ou ne pas adapter, telle est la question
  • Le défi de la surveillance des examens
  • Au-delà de la surveillance, favoriser l’intégrité
  • L’importance d’offrir des évaluations contextualisées
  • Vers des évaluations qui favorisent l’immersion des étudiant·es

Le Design Nesting Dolls présenté à la conférence du 30 septembre 2020!

Chers co-auteurs et collègues,

Je vous informe que je présenterai le modèle Nesting Dolls pour la recherche collaborative qui a été publié récemment dans le journal Patient Education and Counseling à la conférence du département de pédiatrie du 30 septembre prochain.

Référence de l’article:

Bourque, C.J., Bonanno, M., Dumont, E., Gaucher, N., Lacoste-Julien, A., Gomez-Tyo, M., Langlet, M.-F., Sultan, S. (2020). The Integration of Resource Patients in collaborative research; A Mixed methods Assessment of the Nesting Dolls Design. Journal of Patient Education and Counseling. DOI: https://doi.org/10.1016/j.pec.2020.04.011

La conférence est présentée le mercredi 30 septembre à midi à l’amphithéâtre Justine Lacoste-Beaubien mais l’accès en présentiel sera limité aux membres du Service d’hématologie-oncologie (incluant le laboratoire de psycho-oncologie bien sûr). Voici le lien pour assister à la conférence en ligne que vous pouvez diffuser dans votre réseau CHUSJ et UdeM. À noter que la conférence n’est pas disponible en différé:

https://chusj.zoom.us/j/98125118206 – Code secret : 909699

 Ou touchez l’écran une fois sur votre iPhone :

Canada: +15873281099,,98125118206#,,,,,,0#,,909699#  or +16473744685,,98125118206#,,,,,,0#,,909699#

 Ou par téléphone:

Composez le : Canada: +1 587 328 1099  or +1 647 374 4685  (Appel sans frais) – États-Unis d’Amérique: +1 312 626 6799  or +1 346 248 7799 

Nº du webinaire : 981 2511 8206

Code secret: 909699

Je serai très intéressée à recevoir vos commentaires, suggestions et critiques constructives sur ce modèle alors n’hésitez pas à communiquer avec moi après la présentation.

Bonne semaine!

Claude Julie

Santé psychologique et qualité de vie professionnelle pendant la pandémie de Covid-19 chez les enseignant.e.s francophones

Vous êtes invité à participer à un projet de recherche visant à comprendre les états affectifs et émotionnels qui composent la santé psychologique et la qualité de vie professionnelle des enseignant.e.s francophones de tous les ordres d’enseignement (primaire, secondaire, collégial et universitaire) dans le développement de leurs tâches durant la pandémie de Covid-19. Les résultats de ce projet devraient nous permettre : (1) connaître certains aspects liés à la santé psychologique et qualité de vie au travail des enseignant.e.s durant des moments de stress permanent et (2) nous aider à mieux intervenir pour favoriser la gestion de l’environnement d’apprentissage dans des circonstances de grande anxiété collective qui peut causer des réactions émotionnelles diverses.

Pour mener à bien ce projet, nous avons besoin d’enseignantes, enseignants, de professeures, professeurs, de chargées, chargés de cours, ainsi que des maîtres d’enseignement qui acceptent de répondre à un questionnaire en ligne portant sur la santé psychologique et qualité de vie professionnelle pendant la pandémie de Covid-19. Cette tâche devrait être d’une durée d’au plus 20 minutes. Votre participation à cette recherche est volontaire. Cela signifie que vous demeurez entièrement libre de ne pas participer et de ne pas compléter le questionnaire.

N’hésitez pas à nous contacter au 514-987-3000 poste 0959 (barroso_da_costa.carla@uqam.ca) ou au 514-343-2129 (nathalie.loye@umontreal.ca) si vous avez besoin de renseignements additionnels concernant ce projet.

Nous vous remercions pour votre précieuse collaboration.

Équipe de recherche

Carla Barroso da Costa, professeure         

Université du Québec à Montréal

barroso_da_costa.carla@uqam.ca

Nathalie Loye, professeure                            

Université de Montréal

nathalie.loye@umontreal.ca


Appel à candidature Contrat Doctoral, SFERE-Provence, Projet DREAM-U, Chantier 4 Mesure d’impact

Date limite de dépôt des dossiers au 17.08.2020

Ce contrat doctoral s’inscrit dans le contexte institutionnel du projet DREAM*U, financé par l’ANR, qui vise à favoriser la réussite de l’étudiant en licence en développant son autonomie. Cela nécessite de prendre en compte la forte diversité des étudiants accueillis, un enjeu primordial pour AMU qui enregistre des taux de réussite en Licence 1 inférieurs à la moyenne nationale.

Le projet DREAM*U se décline en 4 chantiers opérationnels et touchera, à terme, l’ensemble des licences générales : 1-l’évolution de l’offre de formation vers plus de modularité et de transversalité, 2-le renforcement des dispositifs d’accompagnement individualisés, 3-la transformation des pratiques pédagogiques.

Ce contrat doctoral relève des missions du chantier 4 de DREAM-U qui est transversal et vise à évaluer les dispositifs du projet DREAM*U et de son impact au travers d’un programme de recherche ancré sur l’expérimentation.

Le chantier 4 du projet DREAM*U s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue et est organisé en 2 volets.

Le volet « recherche » vise les objectifs suivants :

  • identifier les facteurs de réussite et de développement de l’autonomie des étudiants de licence dans la gestion de leur projet personnel et professionnel,
  • observer l’évolution des conceptions et des pratiques enseignantes en licence (mise en œuvre de l’APC, pratiques de pédagogie active, changement de posture, usage du numérique…),
  • interroger les différentes pratiques d’accompagnement mises en œuvre auprès des étudiants et des enseignants en licence, pour en analyser les perceptions et les effets sur les différents acteurs impliqués.

Le volet « évaluation du projet » vise les objectifs suivants :

  • documenter systématiquement l’implantation et le déploiement des nouveaux parcours DTI-SRI, évaluer la réussite annuelle des étudiants en fonction de leurs profils et de leurs parcours, analyser les trajectoires des étudiants (réussite / orientation / échec) en lien avec les différents dispositifs d’accompagnement ;
  • suivre l’appropriation de la démarche compétences par les étudiants, solliciter leur retour sur la qualité du dispositif d’accompagnement proposé, analyser l’utilisation des outils intégrés dans AMéTICE (notamment portfolio e-FoliAM) ;
  • mesurer l’intensité des échanges entre les étudiants et le monde socio-professionnel : observer la progression du mentorat professionnel, solliciter un retour des étudiants bénéficiaires, apprécier l’insertion professionnelle des jeunes diplômés.

La recherche vise à accompagner le déploiement progressif du projet DREAM*U à l’ensemble des licences générales d’AMU et son amélioration en fonction des évaluations au niveau national, à 3 et 6 ans.

Télécharger l’AAC :  SFERE Fiche AAC Contrat Doc DREAM-

En savoir plus :  https://sfere.hypotheses.org/16830

Colloque AUPTIC education

Bonjour,

Le colloque AUPTIC.education se tiendra du 11 au 13 novembre 2020 à l’UCLouvain. L’appel à communiquer est ouvert jusqu’au 10 juillet.

Toutes les informations sur le site du colloque https://sites.google.com/view/auptic2020

Avec nos salutations les meilleures

Pour le comité AUPTIC.education

Christophe Gremion

Mieux évaluer les compétences en français des immigrants

Le coup d’envoi est donné! Deux membres du GRIÉMÉtic, Christophe Chénier et Nathalie Loye, vont diriger les travaux  visant à  bonifier les échelles québécoises de niveau de compétence en français des personnes immigrantes adultes du MIFI, et à  développer un test adaptatif informatisé afin de classer les candidats dans les cours de francisation.

Nous sommes fiers et enthousiastes de mettre nos compétences au service d’un projet qui permettra de mieux intégrer les immigrants, tant sur le plan linguistique et social que professionnel.

Pour en savoir plus.

« Comment évaluer en temps de pandémie ? » Appel à contribution pour un numéro spécial d’e-JIREF

Après avoir heurté de plein fouet nos méthodes d’enseignement, il est probable que le covid19 modifie également nos méthodes d’évaluation.

En tant qu’ Association pour le Développement des Méthodologies d’Évaluation en Éducation, l’ADMEE se doit d’instruire cette question délicate :

« Comment évaluer en temps de pandémie ? »

C’est la raison pour laquelle, dans l’urgence et de manière exceptionnelle, le bureau de l’ADMEE-Europe (constitué de Pascal Detroz, Walter Tessaro et Nathalie Younes) propose de recueillir des textes qui permettent, d’une manière ou d’une autre, d’aborder cette question.

Ces textes, après une évaluation amicale par les pairs, seront publiés selon une procédure accélérée, dans un numéro spécial d’Evaluer – Journal international de recherche en éducation et formation (e-Jiref).

Afin de favoriser une réflexion, voire des collaborations, nous avons également ouvert un mur de discussion structuré sur cette thématique via l’outil Padlet.

CRIFPE et Université de -Sherbrooke – Invitation à une conférence de Saliha Ziam et Pierre Gignac – jeudi 19 mars 2020

Dans le cadre des conférences du CRIFPE, Université de Sherbrooke, il nous fait plaisir de vous inviter au webinaire proposé par  la Pre Saliha Ziam et monsieur Pierre Gignac, jeudi 19 mars 2020 de 12h00 à 13h 30. Le titre de sa communication est le suivant: Les habiletés essentielles pour soutenir la prise de décision fondée sur les données probantes : une revue systématique.

La conférence se tenant en ligne, l’inscription est demandéeS’inscrire.

Suite à votre inscription, nous vous ferons parvenir quelques jours à l’avance le lien pour assister à la conférence ainsi que les informations concernant Adobe Connect qui sera la plateforme utilisée. L’information et le résumé du webinaire est également disponible sur le site web du CRIFPE-UdeS: accéder au site.

Saliha Ziam est professeure agrégée en gestion des services de santé et des services sociaux à l’École des sciences de l’administration de l’Université TÉLUQ. Combinant plusieurs expériences d’enseignement et de recherche en gestion et en santé, elle s’est spécialisée en transfert des connaissances. Ses travaux de recherche portent sur les stratégies d’appropriation, de courtage de connaissances ainsi que sur l’évaluation des effets des différentes stratégies de transfert de connaissances. Cette dernière est membre régulière de deux regroupements de recherche spécialisés en transfert de connaissances, à savoir, l’Équipe RENARD (regroupement interdisciplinaire québécois sur le transfert dans le domaine des interventions sociales) et le Centre de recherche et de partage de savoirs Interactions du CIUSSS du Nord de l’île de Montréal.

Pierre Gignac détient un doctorat en sciences de l’éducation avec spécialisation en mesure et évaluation. D’abord formé en ingénierie, Pierre Gignac a par la suite complété une maîtrise en administration des affaires. Ses travaux en ingénierie des systèmes l’ont amené à côtoyer tant les PME que les multinationales et organismes parapublics en tant qu’intégrateur dans un contexte où de multiples parties prenantes sont mises à contribution. Il s’intéresse à l’étude des facteurs liés aux processus d’innovation dans une perspective de mesure et d’évaluation des habiletés à développer pour acquérir des fortes aptitudes et capacités d’absorption de connaissances émergentes : conceptualisation des construits, mesure, évaluation et validation des propriétés psychométriques des instruments de mesure.

 Vous êtes toutes et tous les bienvenues et les bienvenus à participer à cette activité scientifique. Si cette activité peut intéresser d’autres personnes, n’hésitez pas à la leur transmettre et à le faire suivre dans votre réseau.

Si vous souhaitez obtenir des informations sur cette conférence, vous pouvez nous contacter à l’adresse <crifpe-s@usherbrooke.ca>.

Une image contenant capture d’écran

Description générée automatiquement

Brigitte Caselles-Desjardins

CRIFPE-Sherbrooke

http://usherbrooke.crifpe.ca/

Université de Sherbrooke

2500 boulevard de l’Université

Sherbrooke, QC, J1K 2R1

Téléphone : 819 821-8000 poste 66440

Crifpe-S@USherbrooke.ca

Appel de communications ADMÉE-Canada 2020

42e session d’études de lAssociation pour le développement des méthodologies d’évaluation en éducation

Communications orales | Mon projet en 180 secondes | Symposiums

Détails et formulaires de soumission :
www.admee2020.ca

Date limite : 1er mai 2020

42e session d’études de l’Association pour le développement des méthodologies d’évaluation en éducation

« Le renouveau a toujours été d’abord un retour aux sources. » (Gary, 1967)

Au-delà des différences qui semblent opposer les diverses pratiques régies par les méthodologies de l’évaluation et de la mesure, bien plus de préoccupations et d’intérêts unissent les chercheurs et les praticiens qui se retrouvent à l’ADMEE qu’il ne se trouve d’enjeux pour les séparer. Qu’il s’agisse de domaines tels l’évaluation des apprentissages en contexte scolaire, en langues étrangères ou en pédagogie médicale, ou alors de pratiques méthodologiques qualitatives ou quantitatives, tous ont en commun certains questionnements épistémologiques, une démarche évaluative dont les étapes sont les mêmes peu importe le contexte ou les outils et un souci de la pertinence scientifique et sociale. C’est ainsi que, au cours des dernières années, les sessions d’études de l’ADMEE-Canada ont été le théâtre de présentations abordant une impressionnante variété de sujets et contextes débordant largement les thèmes annoncés. Or, les sources communes à toutes ces présentations se ramènent à des questions de base que nous nous posons tous : « Pourquoi voulons-nous évaluer ou mesurer? » « Quelles informations recueillerons-nous pour ce faire? »  « Quelles actions poserons-nous avec les informations recueillies? ». Cela explique que, plus de quarante ans après sa fondation, l’ADMEE-Canada a su se renouveler et grandement élargir ses perspectives.

Nous désirons donc, dans le cadre champêtre du Manoir Rouville-Campbell, à Mont-Saint-Hilaire, célébrer un retour aux sources en mettant de l’avant le foisonnement des intérêts et pratiques de tous et chacun, quels que soient les domaines, les champs de pratique ou les instruments utilisés pour évaluer. Nous invitons toutes les personnes intéressées à l’évaluation ou à la mesure à soumettre une proposition de communication orale, de présentation éclair en 180 secondes ou de symposium. La date limite pour soumettre une proposition est le 1er mai 2020.

Le comité organisateur de l’Université de Montréal,

Christophe Chénier

Sébastien Béland

Nathalie Loye