Événement: Et si la formation à distance nous permettait de repenser nos évaluations ?

Publié par Guillaume Loignon le

Dans la dernière année, les enseignant·es ont dû adapter leurs enseignements à la formation à distance. Parmi les préoccupations formulées en enseignement postsecondaire, la question des évaluations est centrale. Tandis que plusieurs articles de presse ont fait état des défis relatifs à l’intégrité académique (surveillance d’examens, plagiat, etc.), le contexte nous oblige à formuler des réponses technologiquement simples et efficaces à mettre en œuvre, tout en assurant l’équité, la sécurité juridique et la transparence pour tous les acteur·trices (García-Peñalvo et al., 2020). Pour aider les enseignant·es dans ce dossier, le S&F Show du 3 décembre permettra de discuter de l’adaptation des évaluations à la formation à distance en prenant un pas de recul aussi utile que nécessaire.

PANELISTES

Nathalie Loye, Professeure titulaire à la Faculté des sciences de l’éducation (Département d’administration et fondements de l’éducation)

Enseignante-témoin : Chantal Bemeur, Professeure agrégée à la Faculté de médecine (Département de nutrition)

Et la participation de : Sébastien Béland, Professeur agrégé à la Faculté des sciences de l’éducation (Département d’administration et fondements de l’éducation)

Christophe Chénier, Professeur adjoint à la Faculté des sciences de l’éducation (Département d’administration et fondements de l’éducation)

Animateurs : Florent Michelot et Sébastien Arel, conseillers pédagogiques au Centre de pédagogie universitaire (Université de Montréal)

AXES

  • Adapter ou ne pas adapter, telle est la question
  • Le défi de la surveillance des examens
  • Au-delà de la surveillance, favoriser l’intégrité
  • L’importance d’offrir des évaluations contextualisées
  • Vers des évaluations qui favorisent l’immersion des étudiant·es