Les examens cliniques objectifs structurés formatifs (ECOS-F) en ligne au CAAHC pendant la pandémie de COVID-19 : une opportunité d’innovation en évaluation

Publié par Guillaume Loignon le

Ilian Cruz-Panesso, Conseillère principal (CAAHC)

Valérie Chabot, Coordonnatrice des examens cliniques (CAAHC)

Roger Perron, Responsable activités haute-fidélité (CAAHC)

Pierre Drolet, Directeur académique (CAAHC)

Marie-Michèle Demers, Formatrice en simulation (CAAHC)

Roxane Trottier, Formatrice en simulation (CAAHC)

Shiva Gharavi, Coordonnatrice des patients simulés (CAAHC)

Département de Médecine – Centre d’apprentissage des attitudes et habiletés cliniques (CAAHC) Université de Montréal

Au Canada, comme ailleurs dans le monde, l’approche par compétence (APC) a été adoptée dans les programmes d’éducation médicale depuis une vingtaine d’années (Lacasse et al., 2016). L’évaluation formative est un des piliers fondamentaux de l’APC. Elle fait référence à une évaluation spécifiquement destinée à générer un retour d’informations sur les performances afin d’améliorer et d’accélérer l’apprentissage (Sadler,1998). Ce type d’évaluation est fondamental pour aider les apprenants à autoévaluer leur performance, identifier leurs besoins d’apprentissage et élaborer le(s) plan(s) d’amélioration (Carracio et al., 2002; & Bing-You &Trowbridge, 2009). Les examens cliniques objectifs structurés formatifs (ECOS-F) sont l’un des moyens aptes à appuyer la démarche de l’évaluation formative dans le contexte de l’APC. Ils permettent en effet la pratique des compétences et la rétroaction  (Humphrey et al., 2016). « Les tâches à effectuer dans chacune des stations d’ECOS représentent des situations cliniques de la vie réelle. On peut ainsi évaluer la capacité du candidat à appliquer ses connaissances et compétences cliniques lorsqu’il, par exemple, rencontre un patient, propose une conduite à suivre, donne un congé, s’entretient avec un collègue, etc » (MCC )

La pandémie de COVID-19 a forcé les établissements d’enseignement supérieure à repenser temporairement leur offre pédagogique, incluant les activités de simulation et les ECOS. Ainsi, à la mi-mars 2020, la Faculté de médecine de l’Université de Montréal ordonnait que les activités d’enseignement se fassent dans un format « à distance ». L’équipe du Centre d’apprentissage des attitudes et habilités cliniques (CAAHC) de la Faculté de médecine a alors répondu à l’appel en concevant et développant une gamme innovatrice de produits pédagogiques en ligne. Plusieurs activités déjà existantes et ayant pour thème la communication ont ainsi été adaptées au format en ligne[1],2. De plus, bien qu’il ait fallu annuler les ECOS sommatifs prévus en présentiel au calendrier du CAAHC en avril et mai 2020, l’ECOS formatif destiné aux étudiants de troisième année a néanmoins été maintenu et adapté au format en ligne. Toutes ces simulations ont été effectuées à l’aide de la plateforme ZOOM

L’environnement virtuel de l’ECOS en ligne

La conversion de l’ECOS au format en ligne repose sur la création de salles virtuelles, lesquelles remplacent les locaux où les examens cliniques se déroulent traditionnellement. La représentation graphique de ces salles créées sur ZOOM offre ainsi un environnement simulé qui permet aux divers participants (étudiants, médecins-évaluateurs, patients simulés), ainsi qu’à toute l’équipe du CAAHC (technique et coordination), de réaliser l’activité totalement à distance. 

La conception de l’environnement simulé propre à l’ECOS doit cependant tenir compte de plusieurs facteurs incluant notamment la quantité de stations, le temps nécessaire aux étudiants pour parcourir chacune d’entre elles, le nombre d’étudiants et l’échéancier prévu pour l’activité. Un plan est alors élaboré et présenté sous forme graphique (FIGURE 1). Ce plan sert de point d’ancrage et de référence afin de faciliter la compréhension de l’environnement de travail et des contraintes qu’il impose pour tous les intervenants.

FIGURE 1. Représentation graphique de l’environnement virtuel de l’ECOS formatif tenu en juin 2020 au CAAHC

Adapter les activités au format en ligne tout en respectant les principes d’apprentissage propres à la simulation

Afin d’adapter les activités de simulation à la formule en ligne, l’équipe du CAAHC s’est employée à respecter les principes qui régissent les bonnes pratiques en matière d’enseignement par simulation, le tout à l’intérieur des contraintes imposées par le nouveau média.

Activités hands-on: nous avons testé différents outils afin de maximiser, pour les étudiants, l’opportunité de prendre part activement aux scénarios virtuels. Ainsi, pendant l’ECOS en ligne, les étudiants ont pu maintenir un contact personnalisé continu avec les patients simulés. Le format a donc permis aux apprenants d’exercer les habiletés et compétences de communication nécessaires afin de faire face aux nouveaux défis imposés par la télémédecine.

Patients simulés et fidélité : Bien que les contraintes liées au COVID rendent le recrutement de patients simulés passablement difficile (familiarité avec les outils informatiques, limitations financières imposées par les programmes d’aide gouvernementaux, etc.), nous avons néanmoins réussi à recruter les acteurs professionnels dont nous avions besoin afin d’assurer la fidélité des simulations ainsi que l’engagement nécessaire aux interactions entre les divers participants.

Contrat de fiction : Il s’agit d’un contrat d’apprentissage dans lequel les différentes parties impliquées dans la simulation (étudiants, acteurs et instructeurs) acceptent de s’engager dans la simulation et le débriefing de manière active et respectueuse. Les modifications imposées par la formule en ligne risquant d’altérer l’engagement des étudiants, ceux-ci ont donc été invités à signer des ententes dans lesquelles les conditions aptes à maximiser les bénéfices pédagogiques sont énoncées. Les éléments suivants sont abordés dans le cadre de ces ententes:

  • Contrat d’apprentissage
  • Confidentialité des scénarios
  • Sécurité et bonnes pratiques liées à l’utilisation de ZOOM
  • Autorisation d’enregistrer et examiner les enregistrements vidéos à des fins techniques, éducatives, et de recherche

Formation préalable: L’équipe du CAAHC a préparé des tutoriels ZOOM destinés aux acteurs, étudiants et instructeurs. Ces tutoriels ont été réalisés dans le but de permettre à tous les participants d’accéder aux liens ZOOM sécurisés propres à chaque activité. Ces liens ont été intégrés dans la plateforme Medcours afin d’assurer la confidentialité et la sécurité des échanges. Différents comptes ont été créés pour les acteurs et les animateurs afin de faciliter l’accès aux procédures et d’en assurer la standardisation.

Standardisation des procédures pour les simulations en ligne: Afin de standardiser les procédures liées aux simulations en ligne, tous les employés du CAAHC ont reçu la formation nécessaire à l’utilisation de la plateforme ZOOM. Trois répétitions ont ensuite été effectuées afin de tester, corriger, optimiser et finalement valider l’ensemble des procédures. Un plan alternatif a aussi été élaboré en cas de problèmes de connexion. Toujours dans le but d’assurer la standardisation des procédures, des diagrammes de type flow charts liés aux différentes étapes des simulations ont été conçus. Ces diagrammes identifient les outils ZOOM nécessaires à la progression de l’activité et à l’orientation des étudiants au travers d’un parcours qui les mène du scénario au débriefing.

Évaluation des activités: Des évaluations en ligne respectant les meilleures pratiques en matière de conception et d’innovation pédagogiques ont été créées afin d’évaluer la motivation des étudiants ainsi que leur perception des apprentissages souhaités via cette nouvelle formule.

Bâtir une communauté de pratique dédiée à la simulation en ligne

En qualité de pionniers de la simulation en ligne, les membres de l’équipe du CAAHC n’ont pas hésité à collaborer avec d’autres groupes oeuvrant au sein de la faculté, qu’il s’agisse d’innovation ou de transformations de simulations existantes. Il convient ainsi de souligner le travail effectué avec l’équipe d’audiologie qui procédera aussi à la réalisation, en ligne, d’un examen de type ECOS. L’expertise des membres de l’équipe du CAAHC et les documents élaborés par ces derniers ont ainsi été mis à la disposition des responsables d’audiologie et des autres unités qui souhaitent les utiliser ou les adapter. Parmi les expertises partagées, on note:

1. Contact et formation des patients simulés

2. Assistance pédagogique et technique dans l’élaboration de la planification d’ECOS en ligne en audiologie

3. Partage des procédures nécessaires à la réalisation d’ECOS en ligne

4. Formation des membres de l’équipe d’audiologie en matière de planification et de réalisation d’ECOS en ligne

Présentation en ligne :

Nous vous invitons à visionner la vidéo d’une présentation récente de l’équipe du CAAHC présentant tous les détails de nos simulations en ligne : https://youtu.be/pyGnFq3VNyM


[1] Procédurier des simulations en ligne, CAAHC, juin 2020

2 Guide pour les ECOS et OSLER en ligne, CAAHC, juillet 2020